La ouate de cellulose expliquée

La ouate de cellulose : c'est quoi?

On appelle ouate de cellulose un isolant fabriqué à partir de papier broyé auquel est ajouté un adjuvant.

Le papier broyé a pour vocation d'isoler.

L'adjuvant a pour vocation d'améliorer ses performances face au feu, aux moisissures et champignons ainsi que face aux parasites susceptibles de s'en nourrir.

Type et origine du papier

Du papier peut être fabriqué selon plusieurs procédés :

  • avec du chiffon broyé (procédé le plus ancien, très peu utilisé de nos jours, réservé à des papiers très spéciaux),
  • avec du bois broyé, mouillé et comprimé,
  • avec des papiers ou cartons eux-mêmes recyclés.

Le papier utilisé pour la fabrication de ouate de cellulose est d'origine végétale, bois broyé.

Après broyage et avant compression, la cellulose peut se voir ajouter divers composants qui, selon leur nature et les traitements apportés en cours de fabrication, donneront trois grandes familles :

  • le plus simple, pratiquement sans ajout à la cellulose : le papier journal,
  • avec ajout de liants : le papier couché,
  • avec ajout de produits surfaçants : le papier glacé,

Seul le papier journal peut être utilisé pour fabriquer une ouate de cellulose de qualité. Les 2 autres types de papier présentent l'inconvénient de contenir des produits complémentaires à la cellulose. Ces matériaux agglomèrent les fibres de cellulose de façon trop dense, gênant ainsi l'emprisonnement d'air. De plus, ces matériaux complémentaires engendrent, après broyage, beaucoup de poussière lourde, laquelle gêne à nouveau l'emprisonnement d'air, alourdit la ouate et perturbe lors de la mise en œuvre.

Le papier utilisé est généralement issu du rachat de journaux, donc de recyclage. Ce sont soit des exemplaires non vendus car imprimés en surnombre, soit "loupés" à l'impression (réglage machine, "loupés" d'impression...)

Toute fabrication de ouate de cellulose avec d'autres types de papier que celui de type papier journal donnera une ouate de faible, voire médiocre qualité.

 

Ouate et ouate? Quelle qualité?

Sous l'apellation ouate de cellulose il est possible de trouver diverses marques, diverses qualités, divers conditionnements.

Il est question ici uniquement de la ouate de cellulose sous sa forme vrac.

Les qualités générales de la ouate de cellulose sont développées plus longuement dans une page dédiée.
Pour information sommaire, cet isolant tire ses performances principalement de 2 spécificités :

  • la nature non caloporteuse de ses fibres d'origine végétale qui lui apporte un bon pouvoir de déphasage,
  • sa nature générale fibreuse qui lui procure une capacité à emprisonner de l'air et ainsi lui permet un bon ralentissement du transfert des calories par convection.

 

La nature fibreuse évoquée ci-dessus est plus ou moins importante selon la présence plus ou moins grande de fibres longues. Moins elle en comporte plus la ouate sera de nature non pas fibreuse mais particulaire.
Or les fibres longues sont nécessaires non seulement à l'emprisonnement de l'air mais aussi à la résistance au tassement.

En cas de faible présence ou d'absence de ces fibres longues il est souvent :

  • nécessaire de densifier plus pour compenser le tassement dans le cadre de ouate insufflée sous pression (peut entraîner une surconsonsommation de 10 à 15%),
  • consommé plus de matière première dans le cadre de soufflage à l'air libre (peut aller jusqu'à + 15%),
  • moins facile de mettre en œuvre par projection humide (+ 10 à 20% de temps de mise en œuvre),
  • toujours en projection humide, difficile de mettre en œuvre en forte épaisseur en une seule passe (limite courante à 20 cm contre 25 à 30 cm si fibres longues conservées, ceci bien sûr si bonne maîtrise de la technique en question).

Une comparaison est intéressante pour imager la présence ou non de fibres longues : un morceau de bois réduit en sciure ou réduit en copeaux ne donnera pas le même résultat.

réduit en sciure :

  • moindre volume, donc peu d'air emprisonné, a contrario des copeaux,
  • si on l'écrase, moindre capacité à revenir à son volume d'origine, toujours a contrario des copeaux.

Toutes proportions gardées l'absence de fibres longues dans la ouate la mettra un peu en situation de sciure alors que la présence de fibres longues la mettra un peu dans la situation du tas de copeaux. 

Le broyage

Une fois électionné le papier, il est nécessaire de le broyer.
Une opération préalable est généralement requise, le concassage. Cette opération réduit les journeaux initiaux en morceaux de quelques centimètres, propres à permettre leur entrée dans le "moulin".

Trois types de moulin existent :

  • moulin à marteaux,
  • moulin centrifuge,
  • moulin à plateaux,

Le moulin à marteaux concasse le papier sous l'actiuon de masselottes qui le frappent (d'où l'appellation de marteau). L'avantage de cette technique est qu'elle est assez rapide, le moulin est peu fragile et, même en cas de présence de résidus plastiques (films de conditionnement des journaux par exemple), ces derniers sont également pulvérisés et la ouate "semble" propre. L'inconvénient majeur de cette technique est le broyage de toutes les fibres et la quasi absence de fibres longues.

Le moulin centrifuge déchire le papier entre 2 formes tronconiques, l'une fixe et l'autre tournante, les deux étant équipées de dents. L'avantage de cette technique est la conservation d'une grande partie des fibres longues du papier. Son inconvénient majeur, au-delà de la fragilité de la machine, est que les résidus plastique évoqués ci-dessus ne sont pas détruits et qu'il est possible d'en retrouver dans la ouate.

Le moulin à plateaux, comme le moulin centrifuge ci-dessus, ménage la majorité des fibres longues du papier et, de plus, a tendance à vriller ces fibres entre elles, formant ainsi de mini ressorts très propices à l'emrisonnement d'air et améliorant sensiblemet la résistance au tassement. La ouate ainsi fabriquée est généraleemnt beaucoup plus "légère" après mise en œuvre.

Après le broyage, le conditionnement

Une fois broyé et après l'ajout de l'adjuvant, la ouate de cellulose peut être utilisée en l'état ou subir une dernière opération visant à l'agglomérer sous forme de panneaux.

Cette dernière présentation fera l'objet d'un développement ultérieur. 

La ouate de cellulose sous sa forme la plus simple, le vrac, doit être conditionnée pour son transport : elle est généralement mise en sac.
Cette opération consiste à la conditionner en sacs par une machine spéciale et selon divers formats. 

Pour information ou rappel, la ouate de cellulose, après broyage du papier, comporte des particules qui seront plus ou moins longues selon le mode de broyage. Plus elle comporte de fibres longues, plus elle emprisonnera d'air et donc plus elle sera légère, mieux elle résistera au tassement et meilleur sera son lambda.

L'ensachage, souvent considéré comme un opération simple, aura une influence certaine sur les qualités citées ci-dessus. En effet, en tassant les fibres dans le sac, il est possible de gagner du poids lors du transport, ce qui peut présenter un avantage en terme de coût et d'impact écologique. Cependant, si le tassement est trop important, cette opération peut aussi détériorer les fibres longues et donc avoir une incidence néfaste réelle sur les performances de la ouate en terme de lambda, de légèreté et de résistance au tassement.

L'expérience montre qu'il ne faut pas dépasser un poids volumique de 120Kgs/m3. L'idéal serait de s'en tenir à moins de 100 Kgs/m3. Le bon rapport performance / coût de transport / impact écologique semble se situer entre 100 et 120 Kgs/m3. 

Au-delà de 120 Kgs/m3 il est souvent constaté une rapide dégradation des performances de la ouate de cellulose, ceci conformément au développement du § ci-dessus "ouate et ouate? Quelle qualité?"

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

02.12 | 00:25

Bonsoir, malheureusement non, trop loin, je suis moi-même dans l'Allier.

...
01.12 | 20:58

Bonjour Êtes vous en mesure de réaliser, un devis et la pose de ouate de cellulose humide dans le 52290
Cordialement

...
14.06 | 18:38

Pour toute personne dans le grand besoin de prêt pour régler quelques problèmes financiers je suis un particulier sérieux, légitimement certifiée pouvant vous aider dans la résolution de vos problèmes financiers. Pour cela je fais des prêts allant de 2000

...
02.02 | 19:57

Bonjour, Comment traiter les bois de la charpente et les planchers bas avant une isolation par ouate de cellulose,? existe-t-il des produits bio ? merci

...
Vous aimez cette page